En immobilier, visiter un bien immobilier rentable n’est pas du tout facile. Mais, ce n’est pas pour autant une mission impossible. Il faut déjà savoir ce qu’on attend par une bonne affaire pour investir dans l’immobilier sans erreur et surtout préparer au mieux sa recherche de bien

La bonne affaire, c’est un bien très bien localisé et dont vous pourrez faire l’acquisition à un prix plus bas que celui du marché. En tombant sur un tel bien, vous aurez l’assurance de jouir d’un rendement locatif immédiat. 

Trouver la bonne affaire présente donc pour tout investisseur dans l’immobilier un intérêt indéniable. Nous allons dans cet article vous présenter les étapes à suivre dans votre quête et vous procurer quelques conseils précieux pour décrocher le gros lot ! Si vous souhaitez ne pas faire d’erreur durant la visite, découvrez notre fiche de visite.

1. Pourquoi chercher la bonne affaire ?

Vous faites peut-être partie des investisseurs  à qui cela ne gênerait pas d’attendre dix voire quinze longues années pour rentabiliser leurs biens en le revendant. Si tel est le cas, tant mieux pour vous. Mais, si au contraire, vous êtes pressé de gagner de l’argent aussitôt le bien acquis, alors vous devez lire attentivement cet articles !

Un investisseur a la certitude d’engranger de l’argent à l’acquisition d’un bien. En revanche, cette certitude laisse place à une simple hypothèse quand il est question de raisonner sur le long terme et de penser à ce qu’on pourrait tirer de la revente du bien.  

En effet, bien malin qui peut prédire l’avenir. Personne ne saurait se projeter sur la valeur future d’un appartement ou tout autre logement. C’est la raison pour laquelle, il vaut mieux raisonner à court terme et se demander comment gagner de l’argent dès l’acquisition du bien. Et à cette interrogation, il n’y a qu’une seule réponse. Vous devez visiter un bien immobilier rentable, mis sur le marché par le bon vendeur et ne pas omettre de lui poser les bonnes questions. C’est tout !

Certes, les opportunités ne sont pas nombreuses, mais vous devez vous former pour pouvoir les saisir quand elles se présenteront. 

2. Visiter un bien immobilier rentable est difficile

La bonne affaire ne vous tombera pas du ciel !  Dans les faits, il est même très difficile de visiter un bien immobilier rentable. Deux principaux facteurs permettent d’expliquer cela. D’un côté, il s’agit de la digitalisation de l’immobilier et de l’autre, les bonnes opportunités sont vite saisies. 

Internet et la difficulté de trouver un bien rentable

La digitalisation de l’immobilier est plus que jamais d’actualité. Internet a ainsi changé radicalement les comportements aussi bien des vendeurs que des acheteurs.  

Il est désormais possible à un vendeur de proposer sur la toile son bien en postant une vidéo ou même en réalisant une prise en 3D. Quant à l’acquéreur potentiel, il a la possibilité de visiter un bien immobilier rentable au moyen d’une visite virtuelle. 

Un bien immobilier proposé en vente sur la toile est vu par des milliers d’internautes en peu de temps. Et parmi ces milliers d’internautes se trouvent des centaines d’acquéreurs potentiels. 

Or, de tous, un seul en deviendra l’heureux propriétaire. Qu’il semble loin, le temps ou un bien mis en vente n’était visible que par un public restreint et la concurrence était réduite à sa plus simple expression ! 

Grâce à Internet, l’immobilier est donc devenu plus accessible et vous devez définitivement garder à  l’esprit que vous n’êtes pas le seul à la quête de la bonne affaire !  

Le ralentissement de la hausse des prix  

Si comme de nombreux aspirants investisseurs ou investisseurs confirmés, vous jetez régulièrement un coup d’œil aux annonces immobilières, vous serez sans doute surpris par les prix actuels !

Ceux-ci n’ont jamais cessé de croître au fil des années et ils abordent à présent une phase de stagnation. Toutefois, la hausse des prix ne baisse en rien le nombre de transactions immobilières dans l’hexagone. Bien au contraire. À titre illustratif, pas moins de 970 000 contrats de cession immobilière ont été reportés en 2018

En fait, l’augmentation des prix dans l’immobilier limite les possibilités de tomber sur la bonne affaire. Cela n’empêche pourtant pas des investisseurs avisés et surtout formés de visiter un bien immobilier rentable tous les mois. Pour ce faire, ils posent tout simplement les bonnes questions et appliquent les bonnes méthodes.

3. Visiter un bien immobilier rentable : Les questions à se poser 

Le marché fourmille de biens immobiliers en attente de trouver preneur.  Et, bien sûr, tous ces biens ne se valent pas. Pour visiter un bien immobilier rentable, voici les questions auxquelles vous devrez apporter des réponses.

  • Quelle est la raison pour laquelle le bien est mis en vente ?
  • Depuis quand le bien est-il proposé sur le marché ?
  • Le vendeur recourt-il aussi à une agence immobilière ?
  • À quel moment le vendeur a-t-il fait l’acquisition du bien ?
  • Le bien a-t-il déjà été vendu ?
  • À quel endroit le vendeur compte-t-il habiter une fois le bien cédé ?
  • Le vendeur a-t-il pensé à louer le bien plutôt que le vendre ?

Visiter un bien immobilier rentable : La raison de la vente

Voilà une question qui a du sens, car la réponse que vous obtiendrez est susceptible de vous faire gagner pas mal d’argent ! Bien évidemment, ne pensez pas que le vendeur vous donnera forcément la véritable raison de la vente.  C’est en établissant une relation de confiance avec lui ou l’agent immobilier que vous pourrez la découvrir. 

Les propriétaires du bien sont-ils en pleine procédure de divorce ?  Dans ce cas, vous pourrez jouir d’une meilleure marge de négociation ! Il y a en effet fort à parier qu’ils n’ont pas envie de voir les choses traîner et souhaitent vendre au plus vite et tourner la page pour entamer une nouvelle vie.  Saisissez alors cette perche et faites de votre mieux pour décrocher la bonne affaire.

S’agit-il d’un nouveau propriétaire à la faveur d’une succession immobilière ? Peut-être que c’est la décoration des lieux qu’il juge passée de mode. Ou bien encore, peut-être qu’il ne souhaite pas garder le bien de ses parents décédés, ne vivant pas dans la région. Il se peut également qu’il veuille s’en débarrasser parce qu’il craint de devoir faire face à des travaux coûteux ou ne voulant pas s’acquitter de frais de succession… Soyez patient lors vos investigations pour découvrir la brèche qui vous permettra d’économiser de l’argent !

Depuis quand le bien est-il proposé sur le marché ?

Un bien qui est mis en vente depuis plusieurs mois sans trouver preneur est probablement trop cher. Le fait qu’il nécessite beaucoup de travaux de rénovation pourrait également expliquer cela. Vous devez donc chercher systématiquement à savoir depuis quand le bien qui vous intéresse est proposé sur le marché pour être sûr de visiter un bien immobilier rentable

Le vendeur recourt-il aussi à une agence ?

Si le vendeur passe aussi par une agence immobilière, c’est qu’il est réellement décidé à vendre le bien. Non seulement il se confie à des professionnels, mais prend également le temps de mener les visites.  

Un vendeur qui ne passe pas par une agence, propose en principe le prix sans y ajouter les commissions d’agence.  C’est donc un bon moyen de savoir à quel genre de vendeur vous avez affaire. 

Un vendeur qui recourt à une agence désire certainement lui confier la partie vente et gagner du temps. Mais s’il passe par plus d’une agence, cela signifie qu’il veut vendre au plus vite le bien. Et dans ce cas précis, votre marge de négociation ne pourra que s’accroître.

À quel moment le vendeur a-t-il fait l’acquisition du bien ?

Il est très important de vous renseigner sur l’âge du bien immobilier. En effet, il vous permettra d’avoir une meilleure idée de sa valeur ainsi que des travaux de rénovation potentiels.  

Lorsque le bien est ancien, le vendeur a sans doute déjà pu amortir le crédit bancaire éventuellement contracté. Par contre, si le vendeur n’est propriétaire du bien que depuis peu d’années, il est fort probable qu’il doit encore s’acquitter de mensualités de remboursement. Auquel cas, votre marge de négociation s’en trouvera considérablement réduite. N’hésitez pas non plus à procéder à une évaluation de la valeur actuelle du bien, en tenant compte de son âge. C’est une bonne stratégie à étudier avant de visiter un bien immobilier rentable.

Le bien a-t-il déjà été vendu ?

Demandez par ailleurs à savoir si le bien a déjà été  une fois vendu, et à combien. Cherchez à découvrir si un acquéreur s’est déjà rétracté après avoir signé un compromis et pour quelles raisons. 

Le propriétaire serait certainement assez remonté si une offre avait déjà été effectuée sur le bien sans suite.  Et dans ce cas, il chercherait alors à liquider le bien au plus vite, ce qui vous autoriserait à faire une offre plus basse.

Le lieu d’habitation du vendeur

Voilà une autre question qui peut sembler anodine, mais dont la réponse revêt d’une grande importance. Un propriétaire qui compte partir s’installer à des centaines voire des milliers de kilomètres de bien est une excellente nouvelle pour vous.  

En effet, il ne pourra pas se permettre de faire des aller-retour fréquents entre son ancien bien et son nouveau lieu de résidence.  Il se peut même qu’il ait déjà fait l’acquisition d’un nouveau logement. C’est idéal dans l’optique de visiter un bien immobilier rentable

Au cas où il partirait de la France pour un autre pays, il devrait certainement respecter une date d’embauche et donc trouver au plus vite preneur pour son bien. Et plus l’échéance approchera, plus vous disposerez d’une marge de négociation et pourrez faire baisser le prix de cession du bien !

Le vendeur a-t-il pensé à louer le bien plutôt que le vendre ?

Cherchez aussi à découvrir si le vendeur du bien qui vous intéresse a déjà pensé à le mettre en location plutôt que de le vendre. Si c’est le cas, vous ne devriez pas trop compter sur une baisse de son prix de vente, car cela signifierait qu’il dispose d’une autre option. 

Attention aussi, si le vendeur n’a pas réussi à mettre en location son logement, c’est peut être un danger lorsque vous souhaitez avoir une bonne rentabilité locative. En effet, ce n’est peut être pas une zone optimale pour l’investissement locatif. 

4. Les astuces à appliquer pour visiter un bien immobilier rentable

Nous allons à présent aborder les astuces à mettre en œuvre pour dénicher la bonne affaire et réaliser un investissement immobilier rentable. Tout d’abord, vous devez monter un réseau solide sur lequel vous reposer. 

Le réseaux

Expliquons-nous !  Le bouche-à-oreille apparaît comme un puissant canal quand on veut investir dans tout domaine, encore plus dans l’immobilier.  Adressez-vous donc à votre courtier, discutez avec votre agent immobilier, parlez avec des artisans, et recueillez l’avis de votre concierge. 

Ne vous faites pas non plus prier pour  demander conseil à un architecte ou à votre notaire. Voilà autant de professionnels qui évoluent tous les jours dans l’univers de l’immobilier et qui pourront vous fournir des informations, bien avant que celles-ci ne soient rendues publiques. 

Mais comment se constituer un réseau pour visiter un bien immobilier rentable ? Vous devez donner l’impression que vous n’êtes pas un amateur, que vous êtes déterminé dans votre volonté d’investir dans l’immobilier. 

Il faut que vous donniez envie aux personnes à qui vous vous adressez de vous dévoiler la bonne affaire.  Ne vous gênez surtout pas à parler chiffre, car la rentabilité est primordiale en immobilier. Dès que vous vous serez lancé et aurez fait l’acquisition de vos premiers biens, vous aurez gagné la confiance de vos interlocuteurs. Il ne vous restera alors plus qu’à l’entretenir avec soin.

Les ventes aux enchères pour visiter un bien immobilier rentable

La vente aux enchères demeure assez confidentielle. Pourtant, il s’agit d’un des meilleurs moyens pour trouver et réaliser un bon investissement immobilier.  Chaque semaine, de nombreux biens immobiliers sont ainsi proposés aux enchères. Bien souvent, il s’agit de saisies immobilières pouvant aller d’une place de parking à un immeuble en passant par un T5 ou une cave. Et qui dit ventes aux enchères, dit prix de départ très abordable ! Cependant, ne vous lancez pas dans une surenchère incontrôlée. Sinon, vous vous retrouverez à acheter le bien à un prix bien plus élevé que celui du marché.

Autre astuce : ne faites jamais l’acquisition d’un bien au prix du marché ! Dans l’immobilier locatif, les sentiments ne comptent pas. N’investissez donc pas parce que vous avez eu un coup de cœur pour un bien. Gardez la tête froide et optez pour un achat réfléchi, c’est-à-dire aussi peu coûteux que possible. Ce n’est qu’ainsi que vous réaliserez un investissement rentable.

Conclusion

Vous savez maintenant les stratégies pour visiter un bien immobilier rentable.

Il est possible que vous ayez encore besoin d’aide pour trouver ces perles rares de l’immobilier.

Avez-vous envie d’en apprendre plus sur l’investissement locatif ? Voulez-vous voir une formation l’immobilier locatif ?

Si oui, je vous laisse découvrir notre formation 100% offerte, pour que vous viviez de l’immobilier rapidement.

Florent2-ombre

Accédez à notre Formation Vidéo en ligne 100% Gratuite !

Découvrez comment j'ai personnellement généré 2000 € net par mois à vie en moins de 18 mois et comment vous pouvez le faire en seulement 8 semaines !
Commenter à : Visiter un bien immobilier rentable [Trouver la bonne affaire]

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.

    Login

    Welcome to Typer

    Brief and amiable onboarding is the first thing a new user sees in the theme.
    Join Typer
    Registration is closed.