L’investissement immobilier peut devenir un excellent moyen de générer des revenus passifs sur le long et le court terme. De plus en plus de personnes se lancent d’ailleurs dans ce type d’activité ne nécessitant seulement qu’un capital (plus ou moins gros selon les budgets) et des méthodes stratégiques bien élaborées.

De nombreux mensonges se sont tissés autour de l’investissement immobilier, comme le fait qu’il faut être riche ou avoir un pouvoir d’achat très élevé. Rassurez-vous, la réalité est toute autre ! L’investissement immobilier est en effet accessible à un public beaucoup plus large. Les seules obligations à remplir ? Être âgé d’au moins dix huit ans et réussir à obtenir la somme adéquate et suffisante. À noter que certains investissements sont moins onéreux que d’autres, comme l’immobilier ancien par exemple.

Ainsi, investir dans l’immobilier en étant étudiant, il est tout à fait possible de se lancer dans l’aventure si cela vous tente. Toutefois, il est nécessaire de connaître certaines stratégies et méthodes très utiles à la réalisation parfaite de ce projet. Il existe de ce fait, deux principaux types de biens immobiliers avec quoi faire de l’investissement : le neuf et dans l’ancien. Nous allons nous intéresser au second qui offre souvent des prix beaucoup plus attractifs sur le marché. Cela nous mène à la problématique suivante : Comment investir dans l’immobilier ancien en étant étudiant ?

1. Investisseur immobilier sans avoir un gros budget 

Avant d’aborder la problématique évoquée, il est important de définir tout d’abord les différents biens immobiliers pas chers existants sur le marché pour investir sans erreur. Certaines personnes à budget limité et désireuses d’acheter, comme les étudiants par exemple, ont souvent des à priori et beaucoup d’incertitudes sur le sujet.

Ce qui paraît tout à fait compréhensible. Ils se disent même parfois que cette activité n’est pas pour eux, qu’elle n’est pas accessible aux personnes à faible pouvoir d’achat. Or, cette activité n’est pas irréalisable.

Pour cela, il existe des stratégies à adopter pour que ce projet se concrétise. Nous allons par conséquent vous montrer qu’avec un peu de stratégie, de recherche et de formation, il est tout à fait possible de devenir un bon investisseur immobilier.

Quels sont les biens immobiliers pas chers ?

Les biens immobiliers pas chers que l’on trouve sur le marché sont majoritairement les biens immobiliers anciens. Leurs prix au mètre carré restant plus abordables. Le prix varie également selon les régions, la proximité ou non avec les commerces, les transports en commun, les gares, les aéroports etc. 

Où peut-on trouver des biens immobiliers pas chers ?

Il existe des facteurs pouvant engendrer des prix parfois très attractifs, comme c’est le cas du facteur géographique ou démographique par exemple. Si le bien immobilier ancien est excentré, c’est-à-dire loin de toutes commodités, ou si la région ou la ville est faiblement peuplée etc. Cela peut donc devenir très intéressant pour investir dans l’immobilier en étant étudiant.

L’idéal est de trouver des logements dans des villes de tailles moyennes qui se situent à proximité d’une grande métropole (1 heure de transport maximum).

2. Le danger d’investir dans l’immobilier en étant étudiant

Investir dans l’immobilier en étant étudiant demande beaucoup de discipline, de maturité, d’éducation financière et de stratégies. Il faut avoir un esprit solide et réactif à la fois pour ne pas se faire arnaquer par de mauvaises personnes.

En effet, l’immobilier ancien est très intéressant en terme d’investissement mais aussi très incertain. Car comme son nom l’indique, le bien est souvent dans un état plus ou moins vétuste à la vente et le lancement de travaux sans connaissance de votre part peut entraîner parfois de mauvaises surprises (comme un mur ou un toit qui s’effondre par exemple).

Du coup, vous allez vous retrouver avec des sommes considérables à débourser pour remettre en état votre bien. Il faut donc bien se renseigner avant votre achat, et surtout prendre le temps de débusquer d’éventuels vices cachés. Les arnaqueurs ne manquent pas dans ce genre de business. 

3. Comment acheter lorsque l’on est un étudiant ?

Investir dans l’immobilier lorsque l’on est étudiant en alternance présente de nombreux avantages. En effet, l’État offre plusieurs aides à cette catégorie de jeunes actifs comme les APL, les primes d’activités, les bourses etc.

En plus, une aide fiscale est proposée par l’État pour un premier achat immobilier. Ainsi, vous n’aurez à payer aucun intérêt. Certaines banques proposent même des prêts à taux zéro dans une limite de 32500€ d’emprunt.

Négocier avec l’acheteur

Le fait d’investir dans l’immobilier en étant étudiant vous demandera d’avoir un certain sens de la négociation, notamment sur le prix d’achat de votre future acquisition, ou bien lors de la revente. Vous devez donc avoir à l’esprit quelques règles indispensables pour réussir au mieux vos transactions.

L’une des règles principales à prendre en considération est celle de ne surtout pas négliger les rapports humains. Il faut également définir ses moyens financiers, savoir s’il est plus intéressant de louer sur une courte ou une plus longue durée par exemple.

Car lorsque l’on possède des biens immobiliers anciens et que l’on souhaite les louer, deux possibilités locatives s’offrent alors à nous : la location saisonnière ou la location à l’année. Chacune a ses propres avantages. La location longue durée assure une plus grande sécurité en permettant de percevoir des revenus de manière continue et régulier.

La location courte durée elle permet en saison de percevoir des revenus parfois plus intéressants puisque vous avez la possibilité d’augmenter vos tarifs selon les périodes. Investir dans l’immobilier en étant étudiant peut donc s’avérer être intéressant avec chacun de ces types de locations.

Investir dans l’immobilier en étant étudiant : La stratégie d’achat-revente 

Les prix du marché étant souvent élèvés et ce, surtout si l’on dispose d’un budget plutôt restreint comme c’est le cas des étudiants par exemple, il faut arriver à générer rapidement de la trésorerie et se constituer ainsi un patrimoine.

L’achat-revente semble donc être un très bon moyen de s’enrichir. En effet, il s’agit probablement du type d’investissement le plus lucratif parmi les différents investissements immobiliers. Il permet, s’il est réalisé avec succès, de générer une plus-value élevée sur une courte durée.

Petite mise en garde toutefois, pour ce genre de stratégie : il faut savoir éviter certains pièges. Il faut que vous vous mettiez à l’esprit que ce n’est pas qu’une simple transaction d’achat puis de revente, un travail sérieux doit être effectué en amont.

Il faut tout d’abord savoir acheter au bon endroit. En cette période de crise immobilière marquée, il est essentiel de s’assurer au préalable que vous pourrez revendre votre bien immobilier avec une plus-value suffisante à la clé.

De plus, il faut aussi savoir acheter au bon prix. Une économie, même de l’ordre de 10000 ou même 5000 euros, peut vous permettre de réaliser d’autres travaux sur votre bien immobilier ancien par la suite. Dès lors, le prix de revente pourra être un peu plus élevé.

Investir dans l’immobilier en étant étudiant nécessite d’être très vigilant sur les différents coûts qu’impliquent un achat de bien. Il n’y a pas que les frais de la maison ou de l’appartement à prévoir, il y a aussi les frais de notaires, les frais d’architecte, les frais d’hypothèque, les taxes locales etc.

Vous devez également veiller à s’entourer de bons partenaires (agents immobiliers, vendeurs, banquiers, artisans etc). Il faut aussi réaliser des travaux de qualité tout en conservant une relation gagnant-gagnant. Le client acheteur doit être satisfait du prix et de la qualité, et vous vendeur, vous devez faire en sorte de dépenser le moins possible pour ces travaux.

Enfin la mise en vente est très importante. Il est préférable de présenter votre bien une fois les travaux terminés avec de jolies finitions (non bâclées) pour séduire un maximum l’acheteur.

Réduire les coûts des travaux

Investir dans l’immobilier en étant étudiant demande d’être vigilant, surtout s’il s’agit de biens immobiliers anciens. En effet, ce type d’investissement est très intéressant puisqu’à l’achat, le prix au mètre carré est souvent attractif. Toutefois, pour qu’un logement ancien devienne habitable, il faudra faire plus ou mois de restauration selon l’état du bien.

Les travaux sont souvent onéreux mais il existe quelques astuces pour empêcher de faire trop grimper les prix.

Les aides d’Etat

Sachez que lorsque vous allez souhaiter engager des travaux dans des biens immobiliers anciens, des aides de la part de l’État pourront vous être accordées. Par exemple, lors du démarrage des travaux, vous devez avoir en tête que des normes doivent être impérativement respectées.

C’est pourquoi, entre autres, l’État aide au financement des travaux de rénovation énergétique par exemple. Vous pouvez donc vous renseigner sur les différentes aides accordées et liées aux différents travaux de rénovation.

Investir dans l’immobilier en étant étudiant : Le choix des artisans

Deuxièmement, il faut savoir prendre le temps nécessaire pour arriver à prendre connaissance du meilleur rapport qualité-prix.

En effet, de nombreux artisans sur le marché pratiquent des prix plus ou moins élevés et ce, avec une qualité de service pas toujours au rendez-vous. Prenez donc bien le temps car investir dans l’immobilier en étant étudiant sous-entend souvent d’avoir une mauvaise connaissance (ou du moins une pas assez approfondie) du domaine.

Faire les travaux soi-même

Troisièmement, vous pouvez si cela est possible, réaliser les travaux vous-même. Et si vous faites faire les travaux par un professionnel certifié, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides financières pouvant réduire un peu les coûts. Investir dans l’immobilier en étant étudiant demande de réaliser le maximum d’économies. Ainsi, essayer de dénicher les prix les plus bas de matériaux de qualité est une attitude très judicieuse. Vous pouvez par exemple consulter sur internet (ou trouver dans des commerces) des matériaux de fin de série souvent beaucoup moins onéreux.

Le point le plus important, le budget des travaux, devra être correctement établi. Soit vous avez déjà une épargne disponible pour pouvoir les réaliser, soit vous pouvez faire ce que l’on appelle un prêt travaux. Pour pouvoir obtenir le prêt le plus avantageux, vous pouvez faire une simulation pour trouver la meilleure offre au taux le plus bas.

4. Investir en toute sécurité

Investir dans l’immobilier en étant étudiant nécessite d’avoir une certaine éducation financière. Il faut avoir la capacité de gérer au mieux chaque mois sa trésorerie. Vous devez être une personne économe et qui gère bien son budget.

La formation immobilière pour investir dans l’immobilier en étant étudiant

En règle général, lorsque l’on fait des études, le lancement de ce genre d’activité se fait grâce à la contraction d’un prêt (étudiant par exemple, particulier etc). Il faut donc avoir la tête sur les épaules et garder à l’esprit qu’il faudra devoir rembourser son crédit d’ici quelques années.

Alors, si vous vous lancez dans cette activité, mieux vaut être un minimum formé. Pour que votre projet décolle, il faudra savoir comment dénicher la bonne affaire, utiliser la stratégie de location (la plus adaptée). Appliquer le bon régime fiscal et avoir bien défini au préalable les différents objectifs. La prochaine étape va consister à trouver les moyens de financement.

Les différents moyens de financement

Pour pouvoir réaliser ce projet, il faut un capital de départ. Ce peut être une personne de l’entourage ou bien un particulier sur un site de prêts entre particuliers et qui peuvent vous aider à lancer votre projet.

Toutefois, lorsque l’on cherche à investir dans l’immobilier en étant étudiant, il est tout à fait possible de faire ce que l’on appelle un prêt étudiant. Si vous êtes sûr d’aller jusqu’au bout du projet et de gérer au mieux vos affaires, il est conseiller de demander un prêt avec un montant élevé car vous ne pourrez plus en faire un second dans le futur, ou alors ce sera plus difficile.

La rentabilité espérée pour un investissement immobilier

Si vous avez le projet de réaliser un investissement immobilier, vous avez donc certainement en tête de générer des revenus passifs.

Investir dans l’immobilier en étant étudiant s’avère être un très bon projet puisque cela vous permettra de commencer tôt à vous constituer un patrimoine et des revenus.

Plus l’investissement immobilier est pratiqué jeune, plus les revenus générés se développeront et vous permettront d’étendre davantage votre patrimoine.

La rentabilité de cet investissement immobilier va dépendre de plusieurs paramètres comme le système locatif par exemple. Une location longue durée ne générera pas les mêmes revenus qu’une location saisonnière par exemple etc.

Un bon investissement immobilier pour dégager des revenus locatifs est un investissement avec une rentabilité locative de 7 à 8% minimum.

Cependant, vous devez acheter votre bien immobilier selon votre objectif d’investissement et ne pas se baser uniquement sur la rentabilité.

Conclusion

Vous connaissez maintenant les techniques pour investir dans l’immobilier en étant étudiant.

Je voudrais en savoir plus sur vous. Répondez en commentaire.

Êtes-vous des étudiants ? Avez-vous envie d’acheter votre premier immobilier rentable ?

Pour en savoir plus sur l’investissement immobilier rentable, découvrez notre formation 100% gratuite.

Florent2-ombre

Accédez à notre Formation Vidéo en ligne 100% Gratuite !

Découvrez comment j'ai personnellement généré 2000 € net par mois à vie en moins de 18 mois et comment vous pouvez le faire en seulement 8 semaines !
Commenter à : Investir dans l’Immobilier en étant Étudiant [Les Meilleurs Conseils]

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.

    Login

    Welcome to Typer

    Brief and amiable onboarding is the first thing a new user sees in the theme.
    Join Typer
    Registration is closed.