Parmi les nombreux secteurs d’activité, où investir est bénéfique, l’immobilier occupe une place de choix. Il offre en effet aux personnes intéressées, plusieurs opportunités d’investissement dont la rentabilité est avérée. C’est le cas par exemple de l’investissement immobilier locatif. Ce dernier présente des avantages à bien des niveaux. À titre illustratif, l’achat d’un immeuble de rapport ou la transformation d’un bien peut être source de bénéfices importants. Mais avant de vous lancer dans une telle entreprise, certains points doivent être impérativement vérifiés avec une check list immeuble de rapport et ou un prévisionnel financier. Découvrez-les dans le présent article pour savoir si vous aurez des revenus positifs avec votre achat.

Un immeuble de rapport : qu’est-ce que c’est ?

Un saut rapide dans l’histoire permet de faire remonter le terme ‘’immeuble de rapport” au XVIIe siècle. Cette appellation servait à désigner les premiers bâtiments construits dans la ville de Paris. Leur finalité était la location comme source de revenus pour le propriétaire. En ce temps-là, les immeubles de rapport étaient composés de plusieurs logements similaires.

Au fil du temps, le terme ‘’immeuble de rapport” a évolué pour désigner l’achat d’un ensemble de lots d’un même bien immobilier. On l’utilise surtout par opposition à la copropriété qui désigne la possession d’un ou de plusieurs lots d’un immeuble par plusieurs propriétaires.

En dehors d’immeuble de rapport, il peut aussi vous arriver de tomber sur des synonymes. Nous pouvons citer par exemple : ‘’maison de rapport”, ‘’hôtel de rapport” et ‘’immeuble à loyer”. Tous ces termes veulent simplement signifier qu’un même propriétaire possède l’intégralité d’un bâtiment. Il peut donc louer chacun des lots qui le composent pour gagner de l’argent grâce aux loyers qui lui seront versés.

Avant d’envisager un investissement de ce genre, vous devez établir votre check list immeuble de rapport. En dehors de cette fiche technique, plusieurs autres facteurs doivent être pris en compte.

Check list immeuble de rapport : Les précautions à prendre avant d’investir

Vous ne disposez d’aucune expérience en matière d’immobilier locatif. Si tel est le cas, n’optez pas directement pour un investissement dans un immeuble de rapport. Cette option est aussi valable pour toute personne ayant reçu une formation théorique concernant l’investissement locatif. En effet, un savoir théorique ou un manque d’expérience ne pourront jamais remplacer les confrontations avec les réalités du terrain.

Pour avoir de l’expérience, vous pouvez par exemple vous tourner vers l’investissement dans les petits logements ou les places de parkings. L’astuce idéale à ce niveau, c’est d’acheter d’abord un studio (que vous mettrez en location) en vous basant sur un budget restreint. En vous habituant ainsi au monde de l’investissement locatif, vous pourrez apprendre de vos erreurs et envisager des investissements plus grands.

Une fois chacune de ces étapes passées, vous pourrez enfin disposer des armes requises pour acquérir un immeuble de rapport. En agissant ainsi, vous faites preuve de prudence. Vous avez également l’assurance de profiter de tous les avantages liés à votre investissement.

Les avantages de l’achat d’un immeuble de rapport pour une location par lot

L’investissement dans un immeuble de rapport est plus rentable que l’achat d’un grand logement ou de logements secs à louer. Plusieurs bénéfices ou avantages peuvent être attachés à un tel investissement. En voici quelques-uns.

Des coûts de fonctionnement et un prix d’achat pas trop élevés

L’achat d’un immeuble de rapport est relativement moins cher que l’achat de plusieurs biens immobiliers séparés. Au moment de l’établissement de votre check list immeuble de rapport vous devez évaluer le prix du bien immobilier à acquérir. Il doit être à la hauteur de votre potentiel budgétaire et présenter des garanties suffisantes de rentabilité.

Primo, le prix d’achat au mètre carré pour un immeuble de rapport est moins élevé que celui d’autres biens immobiliers. C’est le cas par exemple de l’achat séparé d’un ensemble de lots ou de plusieurs biens immobiliers. Cet achat distinctif nécessite plus d’investissement que celui d’un immeuble de rapport. Ensuite, acheter un immeuble de rapport implique que la transaction ne s’effectuera qu’entre un seul vendeur et vous. En de telles circonstances, vous ne payerez qu’une seule fois, les frais de dossier de la banque. Cette même option s’applique aux frais à verser au courtier. Vous devez aussi prendre en compte le fait qu’il vous faudra payer une seule commission d’agent immobilier.

En tenant compte de tous ces avantages, on se rend à l’évidence que l’achat d’un immeuble de rapport est très rentable. Mais, en plus des points positifs précédemment évoqués, vous devez prendre plusieurs autres précautions. Dans l’établissement de votre check list immeuble de rapport, considérez le fait que les frais de fonctionnement d’un tel investissement sont bas. En premier lieu, vous n’aurez pas à payer des impôts très élevés. Ensuite, vous serez le seul propriétaire bailleur de votre bien immobilier. Vous n’aurez donc pas besoin de faire partie d’un syndic de copropriété. Enfin, une gestion avisée des travaux au niveau de votre bien immobilier entraînera une réduction des coûts de gestion.

Check list immeuble de rapport : Une meilleure rentabilité locative

Sur votre check list immeuble de rapport, vous devez faire le lien entre l’achat de votre bien et sa rentabilité locative. En effet, le fait que vous soyez l’unique propriétaire de ce bien immobilier suppose que tous les loyers convergeront vers vous. Avec votre immeuble de rapport, vous bénéficierez d’un niveau de revenus fonciers élevés. Ils peuvent être identiques et parfois même plus élevés que ceux d’un propriétaire de plusieurs logements secs.

Le prix d’acquisition d’un logement de rapport et les frais de gestion de ce dernier ne sont pas très élevés. Le bénéfice issu d’un tel investissement consistera en une rentabilité locative nettement améliorée. Sur votre check list immeuble de rapport, vous devez prioriser les biens dont la rentabilité locative est meilleure sur tous les plans.

Une gestion simplifiée

Investir dans un immeuble de rapport, c’est avant tout détenir la propriété de plusieurs biens immobiliers regroupés en un seul. Un tel état de choses a pour conséquence directe, la gestion simplifiée de votre bien immobilier.

Tout d’abord, vous n’assurerez pas la gestion d’une copropriété, car vous êtes le seul propriétaire de votre bien immobilier. Ceci étant, vous êtes le seul décisionnaire en ce qui concerne les travaux de rénovation ou d’amélioration de votre immeuble. Vous êtes également le seul à décider des règles de fonctionnement de ce dernier.

La check list immeuble de rapport avant d’envisager l’achat

Avant de devenir propriétaire d’un immeuble de rapport, certains points doivent être pris en compte. Ils doivent impérativement figurer sur votre check list immeuble de rapport.

Vous pourrez alors, sur la base de cette liste envisager l’acquisition de votre bien immobilier.

La première visite est primordiale

Vous ne pouvez acheter un immeuble de rapport sans le visiter préalablement. C’est une raison inhérente à l’intégration d’une première visite dans votre check list immeuble de rapport. Cette visite vous permettra de constater de visu si l’immeuble convoité convient à vos aspirations. Au cours de cette première visite, une attention particulière doit être accordée à des facteurs tels que :

Les parties communes, Les murs porteurs, Les fissures, Les expositions et les fenêtres, Le parquet, La sécurité sous tous ses angles.

Chacun de ces facteurs doit être pris en compte au niveau votre check list immeuble de rapport. Ainsi, votre première visite portera les fruits escomptés.

Effectuez une contre-visite pour évaluer les conclusions issues de la première visite

Vous avez maintenant connaissance des points à considérer lors d’une première visite avant l’acquisition de votre immeuble de rapport. Vos investigations ne doivent cependant pas se limiter uniquement à cette première visite. Voilà pourquoi la nécessité d’une contre-visite s’impose.

Elle doit également figurer au niveau de votre check list immeuble de rapport. De cette contre-visite, on pourra dresser de façon succincte une fiche technique mettant en avant l’état général du bien immobilier que vous convoitez. Afin de parvenir à ce résultat, vous devez estimer les coûts des éventuels travaux à réaliser. Tenez compte à ce niveau de votre budget et de la faisabilité de vos estimations.

Pendant l’instauration de votre check list immeuble de rapport, il est indispensable d’émettre certains points clé au niveau de la contre-visite. Ils concernent surtout les vérifications générales à effectuer. Il s’agit essentiellement de vérifications liées à :

La surface habitable du logement, La conformité du bien immobilier par rapport à sa description, L’état des murs et le niveau d’humidité, L’état des planchers et du sol, L’état des infrastructures présentes au niveau du bien immobilier.

Cette énumération n’est pas exhaustive. Eux tous (les points énumérés), doivent faire partir de votre check list immeuble de rapport.

Vérifiez, les nombreux vices cachés

Malgré la visite et la contre-visite effectuées, de nombreux défauts peuvent ne pas apparaître après vos investigations. Raison de plus pour intégrer nécessairement la vérification des vices cachés au sein de votre check list immeuble de rapport.

Une telle vérification pourra vous permettre de dénicher les défauts importants de votre bien immobilier. Il s’agit ici de défauts qui n’ont pas pu être révélés par la visite ou la contre-visite. Dans un langage un peu plus professionnel, ces défauts sont appelés des vices cachés. Quand leur présence est avérée, la réalisation de lourds travaux s’impose. Les vices cachés font généralement référence à :

L’humidité au niveau des murs, Les nuisances sonores, La mauvaise étanchéité au niveau de la terrasse ou du toit, Les inondations régulières au niveau du sous-sol et la possibilité qu’il soit inexploitable, La fragilité de la structure de votre bien immobilier (fondations, poutres, charpente, etc.).

Une fois ces vices cachés, révélés, vous pourrez envisager la réalisation préalable de travaux avant l’acquisition de votre immeuble de rapport.

La réalisation d’une check list immeuble de rapport est la condition sine qua non pour la réussite d’un investissement locatif. Pour vous permettre de réaliser votre fiche technique en toute quiétude, nous vous proposons ce tableau. Il peut être considéré comme le récapitulatif de toutes nos propositions.

Points essentiels à considérer pour une check list immeuble de rapport

1- Effectuer une visite

Vérifier à ce niveau : les parties communes, les murs porteurs, les fissures, les expositions et les fenêtres, le parquet, la sécurité sous tous ses angles.

2- Effectuer une contre-visite

Vérifier à ce niveau : la surface habitable du logement, la conformité du bien immobilier par rapport à sa description, et l’état de tous éléments impliqués dans la construction. Ces éléments sont tels que les murs, le niveau d’humidité, les planchers, le sol, les infrastructures, etc.

3- Vérifier les vices cachés

Contrôler à ce niveau : l’humidité au niveau des murs, les nuisances sonores, la mauvaise étanchéité au niveau de la terrasse ou du toit, les inondations régulières au niveau du sous-sol et la possibilité qu’il soit inexploitable, la fragilité de la structure de votre bien immobilier (fondations, poutres, charpente, etc.)

4- Prendre en considération les avantages liés à l’achat d’un immeuble de rapport

Il s’agit ici de : profiter de coûts de fonctionnement et d’un prix d’achat relativement bas, profiter d’une meilleure rentabilité locative, bénéficier d’une gestion locative simplifiée.

Pour établir une check list immeuble de rapport de qualité, suivez les instructions de ce guide.

Conclusion

Vous connaissez maintenant les points essentiels pour vous constituer une check list immeuble de rapport.

J’aimerais en savoir plus sur vous. Répondez en commentaire.

Pensez-vous être capable de visiter et trouver un immeuble rentable ? Avez-vous besoin d’aide dans vos démarches.

Si oui, inscrivez-vous gratuitement à notre programme 100% gratuit, nous aidons les investisseurs comme vous.

Florent2-ombre

Accédez à notre Formation Vidéo en ligne 100% Gratuite !

Découvrez comment j'ai personnellement généré 2000 € net par mois à vie en moins de 18 mois et comment vous pouvez le faire en seulement 8 semaines !

Commenter à : Check list immeuble de rapport : Les points à vérifier

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.

    Login

    Welcome to Typer

    Brief and amiable onboarding is the first thing a new user sees in the theme.
    Join Typer
    Registration is closed.